The Fuckington Post

Independent News from Alternative Sources

Le Danemark veut confisquer l’argent et les bijoux des réfugiés à leur arrivée

La proposition de loi peut paraître extrême, mais elle a bel et bien été introduite le 10 décembre par le gouvernement danois : une loi qui autoriserait la confiscation des bijoux de valeur et l’argent liquide en possession des réfugiés qui arrivent au Danemark.

2042. Le Danemark veut confisquer l'argent et les bijoux des réfugiés à leur arrivée

La police danoise contrôle un train où voyagent des migrants, principalement venus de Syrie et d’Irak, dans la gare de Rodby au sud du Danemark, le 9 septembre 2015. – © JENS NOERGAARD LARSEN.

Cette proposition est pratiquement sûr d’aboutir au parlement, écrit The Washington Post, qui précise par la voix d’un chercheur danois qu’il ne s’agit en rien d’un canular.

Confiscation des alliances ?

Concrètement, comme l’explique le ministre danois de l’Intégration Sören Pind dans un mail envoyé au journal américain, “les autorités danoises disposeraient ainsi d’un mandat pour fouiller les vêtements et les bagages des réfugiés – et de toute personne sans permis de séjour se trouvant sur son territoire – en vue de trouver des biens qui permettraient de couvrir les dépenses” liées à leur arrivée.

La seule condition serait une valeur minimum de 300 euros pour les sommes et les biens saisis, à en croire la télévision suédoise STV cité par The Daily Beast.

Le débat parlementaire a été poussé à l’extrême, les députés s’interrogeant quant au sort des alliances que porteraient éventuellement les réfugiés à leur doigt. Finalement, elles ne seront pas confisquées, “mais un député a argué que les bagues avec un diamant de plus d’un carat devraient être saisies“, peut-on lire sur le site Slate.

Des valises de diamants

Poussant l’exemple à l’absurde, le ministre a expliqué la loi à sa manière lors d’une apparition en télévision : “Je parle d’une situation où un homme arrive avec une valise remplie de diamants et qu’il demande l’asile au Danemark. C’est tout simplement plus juste“. Et puis, dit-il, ces règles sont, d’une certaine manière, déjà d’application “puisque les réfugiés ayant des ressources financières suffisantes sont censés payer pour leur séjour“.

Cela a poussé les nationalistes et extrêmistes du Dansk Folkeparti (DF, le parti du peuple danois) à aller encore plus loin pour se démarquer et affirmé que les biens de moindre valeur devaient être confisqués eux aussi“, indique au Washington Post un chercheur de l’asile et l’intégration de l’université de Copenhague.

Le leader du parti vert danois, Uffe Elbæk, a répondu à cette proposition de loi en indiquant sur sa page Facebook que “les réfugiés n’amènent que les quelques objets personnels qu’ils peuvent transporter“. Avant de s’interroger : “Est-ce que c’est vraiment ce qu’on veut leur retirer quand ils arrivent au Danemark ? Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer“.

Comme le note le Washington Post, la saisie des biens de valeur des réfugiés, supposés couvrir les dépenses liées à leur arrivée sur le territoire, n’aura un impact financier qu’extrêmement limité, et n’a qu’un seul objectif : dissuader les réfugiés de choisir le Danemark comme pays d’accueil.

____________________

Auteur: T. Mignon

Source: rtbf.be

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

Información

Esta entrada fue publicada en 27/12/2015 por .
A %d blogueros les gusta esto: